EOLP : Ne pas se fier aux apparences : une femme avec une femme.


Bien le bonjour les filles ! Aujourd'hui, nouvel article EOLP, et je laisse la parole à Emilie qui a souhaité nous parler de son homosexualité et de son combat, je lui laisse de suite la parole car elle vous explique tout ! ( Il semble évident que je ne tolérerai aucun commentaire insultant sur cet article, si tel était votre souhait, passez votre chemin !)



_______________________________________________________

Commencer un article sur un blog qui n'est pas le nôtre, ce n'est pas évident ! Pour faire bref, moi c'est Emilie, 26 ans, du blog www.leschroniquesdunenouvelle.fr .. Un blog mode, beauté, où parfois je raconte ma vie (j'ai le droit, c'est le mien).. Quoique, il y a un article que je n'ai jamais fait "chez moi" mais dont je vais parler ici : mon homosexualité.


Et oui mamzelle, on peut être bloggeuse, féminine, porter des faux ongles, accro au maquillage (à en faire crier ma moitié) et partager sa vie avec une femme. Les homos ne sont pas toutes masculines, loin de là, croyez moi ! (j'ai moi aussi eu des préjugés, il y a longtemps → les homos ont les cheveux courts, des débardeurs et des baggys, ne se maquillent pas et surtout, emmerdent le monde). Pour la dernière partie, vous comprendrez vite pourquoi..


DEBRIEF

J'ai rencontré ma femme (nous l'appellerons A) il y a 5 ans, et voici maintenant 4 ans (bordel, ça passe vite) que nous sommes ensembles. Et heureuse nouvelle, janvier 2016, j'ai eu droit à une demande en mariage (http://www.leschroniquesdunenouvelle.fr/nouvelle-se-marie/) qui a fait pleurer tous les invités (on ne dit pas que j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps hein), et à laquelle j'ai dit oui ! Avant, j'étais avec des hommes, et je ne pensais pas que je finirais ma vie avec une femme, jamais !

Quand je rencontre quelqu'un, je le découvre, je prends le temps, on se marre, parfois on discute sérieusement, puis je tombe amoureuse, à en oublier le physique. Et c'est ce qu'il s'est passé, le fait qu'elle soit une femme n'a pas changé ce que je ressentais pour elle. Elle est à l'écoute, me soutient, me supporte (courage à elle) et me fait rire. Elle est tout ce qu'il me fallait.


LA RÉACTION

Mes amis ont compris mon changement, ma famille aussi, ma mère un peu moins.. Le jour où je lui ai annoncé, j'ai cru que je lui annoncé que j'avais la peste.. Mais je suis comme je suis, et jamais je ne change pour les autres,même pour ma mère. Je lui ai laissé le temps (un an à vrai dire) pour accepter et aujourd'hui, elle adore A. Et j'en suis ravie !

ON S'EN FOUT !!

Le regard des autres ne m'importent guère - j’ai d’ailleurs écrit un article (http://www.leschroniquesdunenouvelle.fr/etre-juger-men-fous/) là dessus), si on ne fait pas ce que l'on souhaite par peur d'être jugé, alors restons chez nous ! Quoique nous fassions, les autres auront toujours leur mot à dire. L'humain est fait comme ça, surtout le français.. Ne le prenez pas mal, mais en France, en 2016, on nous relooke encore. A l'étranger, on ne se retourne même pas sur nous ! Et il est vrai, que nous les homos assumé(e)s, on se fiche des autres, on est très ouverts d'esprit, les différences de couleurs ? je m'en fiche. Les différences de style ? Affirmez vous ! Les différences de sexualité ? Démocratie, soyez libres, aimez vous ! Alors oui, toi qui nous juge, toi qui nous critique, on s'en fiche ! On est heureux et on le montre ! (peut être qu'au fond, il y a une part de jalousie pour ces personnes ci, je ne sais pas..).

NOTRE COMBAT

Me supporter n'est pas quelque chose de facile : capricorne (toutes les capricornes comprendront), têtue et malade. Depuis fin d'année 2015, notre vie a changé, nous avons appris que je suis atteinte d’endométriose (http://www.leschroniquesdunenouvelle.fr/lendometriose/) et que la maladie est très profonde. Opérations, suivi médical, douleurs, dépression, et j'en passe.. Faire un enfant quand vous êtes un couple de femmes (ou d'hommes) n'est pas évident en France (merci gouvernement de *****), mais quand à cela se rajoute une part de stérilité, tout se complique. J'ai oublié de préciser que je désire absolument avoir une grossesse, ben oui, ça serait trop facile si c'était elle qui portait le bébé.. Pourquoi faire simple ?


De plus, pour m'évader, je bloggue ! Shooter, écrire, tester et partager, j'adore ça ! Alors oui, ça me prend beaucoup, beaucoup de temps car j'ai un travail dans la vraie vie, mais elle l'accepte, et joue le jeu car c'est elle qui me photographie et me pousse au cul quand j'ai une perte d'idées... #merci

DONC …

Bref, cet article, je le fais surtout pour faire passer un message.

Vivez votre vie comme vous le souhaitez, on a que 2 vies : la seconde commence le jour où on réalise qu'on en a qu'une...


Je suis homosexuelle #pansexuelle, pas malade ! Et le pire dans tout ça ?? Je suis heureuse.



1 commentaire